La philosophie du vin

vin

Des vins expressifs nés d'un environnement sain

Les représentations du vin sont diverses et reflètent les nombreuses possibilités et chemins techniques qui sont offerts au vigneron au cours d'une année de travail nécessaire pour faire un vin.

Le vin suscite actuellement un engouement certain et fait couler beaucoup d'encre. Cette décennie stigmatise la lutte entre les classiques et les modernes, certains extrémismes peuvent donc laisser entendre des avis très fermés et péremptoires sur le sujet. Cependant le vin est pluriel et aucune définition ne peut le réduire à un style particulier. Ainsi Le Pré Verre ne revendique être ni précurseur ni puriste concernant sa cave, mais propose un choix fondé sur une esthétique personnelle forgée par des années de dégustations...

Les vins dits « natures » ont en commun avec les vins bio la méthode de culture naturelle mais possèdent une dimension supplémentaire dans leur vinification, qui s'efforce de révéler les particularités naturelles du raisin, soutenue par une idée de nature cohérente du début à la fin de sa réalisation. Ils sont donc issus d'une culture favorisant la vie des sols pour une vigne forte et une vinification préservant les arômes naturels issus du raisin.

Ces éléments donnent des vins au profil aromatique plus large, plus minéraux et possédant, bien que différents selon les millésimes, un équilibre naturel. En outre les vins natures jeunes ne sont pas corsetés dans ces arômes par un ajout immodéré de « soufre », ils sont beaucoup plus épanouis que les vins classiques et ne contiennent pas les intrants chimiques que les autres vins possèdent.

Nous vous proposons donc tous les avantages et le bien être que peut apporter le vin  : Du bonheur en bouteille...

Le Pré Verre  : Une autre vision du vin

grappe

Le système viticole français est fondé sur les AOC Appellation d'Origine Contrôlée qui garantit une origine précise d'un vin, au travers de laquelle on retrouve ses particularités.

Cependant depuis quelques décennies déjà, l'utilisation de produits chimiques pour subvenir aux besoins de la facilité et une vinification qui tend à s'unifier pour ressembler à un modèle figé ont retiré tout l'intérêt que le vin pouvait apporter naturellement. Tous les éléments que la viticulture chimique ne peut apporter sont rajoutés au vin pour atteindre un profil correspondant à ce modèle. Donc on ajoute du sucre, de l'acide, des copeaux de bois, des tanins... Pour un résultat peut être plus plaisant, mais standardisé et loin du produit naturel que devrait être le vin.

C'est pourquoi au restaurant Le Pré Verre nous choisissons des vins qui redonnent un nom aux terroirs et au vrai métier des vignerons qui travaillent leur vin selon le terroir et le climat, au travers de la vinification : les grands noms du vin comme Amselme Selosse, André Ostertag, Thierry Allemand, nos partenaires, sont de très grands interprètes du raisin et du sol qui le porte, et ont toujours fait un vin très personnel chargé de valeurs affectives (et non économiques). En s'impliquant personnellement dans leur goût et leur choix de fabrication selon les millésimes, ils arrivent à nous émouvoir chaque année.

Le Pré Verre partage avec eux le goût de l'implication et l'implication pour le goût.

Nos vins  : un choix esthétique et éthique

Le Pré Verre travaille avec des vins « natures », et se trouve ainsi au cœur d'une des polémiques actuelles sur le vin au niveau mondial. Le vin est à lui seul un monde très vaste touchant beaucoup de domaines et il est difficile pour un amateur de s'y retrouver tant les informations manquent et tant les affects placés dans le vin déforment la réalité de sa fabrication et sa vision en général.

vignes

Au Pré Verre, nous vous proposons comme fil directeur dans la façon d'appréhender les vins, le parti d'une esthétique du goût fondée sur la valeur naturelle du fruit, et d'une philosophie issue d'une certaine façon de concevoir la vie en général.

Issu d'un produit naturel, le goût du vin varie en fonction de l'endroit de culture du raisin et de la façon dont il a été vinifié. Ainsi trouve-t-on des cuvées très différentes : des vins aux arômes simples à d'autres très complexes, des vins légers aux vin structurés, de ces différences naissent une infinité de saveurs et de textures.

Mais ce qui est important dans le vin comme ce qui est important dans la nourriture en général, est la pureté de goût issue d'un produit naturel que les ajouts correctifs de l'homme ne pourront jamais compenser ou imiter.

Il est bien sûr possible chimiquement de recréer un vin correct sans raisin, mais on ne trouve émotion et émerveillement que devant ce que la nature peut procurer. Est-il meilleur d'avoir des tomates élevées en dehors de la terre dans des serres avec une lumière artificielle et des nutriments au goutte à goutte, ou bien une vraie tomate poussant naturellement dans le jardin avec un goût incomparable ? Elles auront peut-être des défauts (taches, difformités) mais l'essence du produit : sa qualité et son gout y seront préservés.

Le Pré Verre vous propose une sélection de vins issus de raisins qui expriment pleinement leur nature et complètement leur terroir, à la limite du défaut.

Différentes bonnes raisons de boire du vin nature

Pour une raison de goût

Un vin, grâce à une culture naturelle et une vinification respectant sa nature, aura toujours un profil aromatique plus large, une minéralité garante de fraicheur plus importants qu'un vin classique. En outre, bien sûr, il ne comportera pas de résidu chimique comme on peut le voir dans beaucoup de vins.

Pour une raison d'originalité et d'authenticite

A l'encontre des vins conventionnels (issus d'une démarche technologique et asservis à ces techniques qui offrent un profil identique et ne font pas ressortir l'originalité de leur terroir), les vins natures, tout en reflétant les caractéristiques climatiques de leur région de culture, possèdent une signature minérale qui en font, à l'image d'un être humain, une boisson unique et non reproductible.

Pour une raison de morale

NNous préférons soutenir des artisans vignerons qui s'investissent cœur et âme dans ce métier pour réaliser un produit dont ils sont fiers, plutôt que de laisser profiter des entreprises du vin dont le but premier, au-delà de la qualité, est le profit. Suivant cette idée nous évitons les entreprises fabriquant le vin à partir de raisins affaiblis, ou pire, à partir d'études de marché, modifiés artificiellement dans le but de vendre et laissant en arrière le garde-fou de la passion.

Pour une raison environnementale et de santé

Le vin nature doit être issu d'une viticulture naturelle, c'est à dire n'utilisant pas de produit chimique et favorisant le développement de la vigne avec des méthodes naturelles, ne laissant aucune trace dans le sol et dans les nappes phréatiques environnantes.

Certain vignerons natures ont emprunté un proverbe africain : on ne possède pas la terre on l'emprunte à ses enfants...

Pour une raison éthique du travail de vigneron

Le vin véhicule aussi des valeurs de travail bien fait suivant une "éthique du vivant".

- Un vigneron qui se respecte travaille sa vigne mécaniquement, ce qui implique de nombreuses tâches manuelles, de façon à aérer les sols et y favoriser la vie. Cette vie microscopique est source d'alimentation pour la vigne et permet à celle-ci une meilleure absorption des minéraux du sol.

- Un vin nature nécessite beaucoup plus d'efforts et de présence dans les vignes que les autres vins pour obtenir un raisin sain qui ne nécessitera pas de correction lors de la vinification.

- Le vigneron, en fonction de l'état de sa récolte, prendra l'option de vinification la plus appropriée pour faire ressortir les qualités du raisin dans le vin, sans utiliser les subterfuges employés pour compenser les déséquilibres éventuels du raisin cultivé artificiellement (chaptalisation, acidification, etc.. qui font du vin un produit standardisé peu intéressant et surtout moins goûteux) ; Le raisin naturel ayant un équilibre naturel tous les ans.

- Le monde du vin possède de multiples facettes dont certaines, très importantes, sont masquées au grand public par un défaut d'éducation du goût. La course à la standardisation apporte une vision tronquée de ce qu'est un vin.

Bref historique des vins natures

tonneaux

La vigne a besoin de son sol pour y puiser les éléments utiles à son développement. Un sol vivant lui permettra de se nourrir et facilitera l'assimilation minérale utile à sa protection et à la qualité gustative des vins. Malheureusement, les méthodes de culture évoluent depuis les années 50 de façon particulièrement dramatiques pour les sols et les nappes phréatiques, notamment par un usage immodéré des produits chimiques de synthèse sous forme de pesticides, engrais et désherbants de toutes sortes.

Dès la fin de la 2ème Guerre Mondiale, les industries phytosanitaires américaines ont poussé à l'utilisation de désherbants chimiques affaiblissant les défenses immunitaires des vignes

Dans les années 50 les produits chimiques envahissent nos vignobles et à partir des années 60 on ne cultive plus le sol on pulvérise des désherbants, ce qui est plus facile.

Il s'ensuit une escalade jusqu'à la fin des années 80 où les traitements sont tellement violents que le vigneron doit mettre une combinaison totalement étanche pour pulvériser dans les vignes sous peine de mort !

Ces produits laissent le sol aussi propre qu'une route goudronnée mais polluent et tuent autant les nuisibles que les bons éléments. L'appauvrissement des sols par ces produits est alors vite compensé par l'utilisation d'engrais chimiques et foliaires affaiblissant les fonctions naturelles de la plante, et créant ainsi un cercle vicieux avec toujours plus de traitements et toujours plus de maladies.

Face à ce délitement écologique et la perte de qualité des produits rehaussée à grands coups de technologie, un mouvement est né recherchant plus d'authenticité et plus de respect de la nature.

Ce mouvement commença timidement dès la fin des années 60 par une poignée de vignerons dont les premiers résultats furent assez médiocres. Mais au fil des ans, avec l'expérience accumulée dans une viticulture oubliée et avec la convergence de différents mouvements de pensée comme la conception biodynamique de Rudolphe Steiner, les avancées de la compréhension des phénomènes en œuvre dans la vinification, les idées de Jules Chauvet etc, ont permis de limiter l'intervention humaine au strict nécessaire de façon à mettre en avant l'originalité de chaque vin.

Les vins classiques sont asservis aux techniques de l'homme (la chaptalisation, l'acidification, l'élevage systématique en barrique neuve) lesquelles leur donnent un profil standard. Le vin naturel, quant à lui, est le résultat de l'observation des qualités du raisin et de l'adaptation de la main de l'homme à ses qualités. Ils est donc plus spontané et reflète fidèlement le millésime et le terroir.

Chaque vin naturel est comme l'homme, c'est a dire un individu unique et non reproductible, et comme lui porteur d'un élan vital puissant.

2003

année d'ouverture

100%

mélange de saveurs

14,90 Euros

Menu Entrée, plat, vin, café

Inscription newsletter

Nous contacter

Notre adresse

Contactez-nous

Horaires