Imprimer cette page

Domaine Camin Larredya

Jurançon : à l'esguit, Costat Darrèr, "Les terrasses" a Capcèu, "Simon" a Sólhevat...

Rencontre : Jean-Marc Grussaute

etiquette larredya

Au chai
Le grain est pressé entier, doucement et longuement ; le moût fermente naturellement, sous contrôle des paramètres essentiels : température du chai, vitalité de la fermentation.
L'élevage du vin, pour l'essentiel en barriques, est dans un premier temps plutôt dynamique (remise en suspension des lies), puis plutôt dormant dans la fraîcheur du chai quand, dehors, c'est l'été. [Jean-Marc Grussaute]


le vin

Zoom sur le Jurançon 2004

C'est un vin d'une belle robe soutenue, au nez de fruits bien mûrs émettant des notes de cire d'abeille, de brioche, de miel, que l'on retrouve en bouche avec un côté agrume et pêche blanche.
Très belle longueur en bouche. Un vin de plaisir qui promet de bonnes alliances, mais vous pouvez aussi l'attendre.

Jean-Marc Grussaute

Le domaine

Jean-Marc travaille ses vignes selon la méthode Hérody, fondée sur la surveillance de la qualité et de la quantité des matières organiques ainsi que la fertilité des sols.
Les orages, fréquents dans la région, apportent de l'eau, aussi le raisin de la vigne très verte atteint-il très lentement la maturité, ce qui donne de la race au jus.
Le petit manseng, comme le gros manseng en profitent pour gagner en minéralité, gage de fraîcheur. L'alliance du gras et de la vivacité caractérise le vin : voilà un bel équilibre qui résulte de la recherche constante de notre vigneron, au travers d'une vinification surveillée au plus près et de la fermentation lente sur lie fine.

L'inspiration

Le vin est printanier et rond de fruit croquant. Cette chair fruitée inspire des épices délicates comme le macis, mais le volume du vin peut aussi supporter la présence discrète du gingembre, qui viendra souligner le vin dans un plat même un peu sucré (poisson ou viande) ou dans un dessert (fruits mûrs, exotiques).
Autre option : une épice anisée. Il peut aussi se plaire à des mariages plus insolites, légèrement ou plus carrément sucré salé.

Marc Delacourcelle


Encépagement

Vins larredya

Gros Manseng : cépage local pour la vinification de vin blanc sec ou de vin blanc moelleux en vieilles vignes. 200 à 300 gr de sucres par litre de jus. 30 à 60 hl par hectare. Petit grain. Apte au passerillage. 30% de l'encépagement aromatique et structuré
Petit Manseng : cépage local à l'origine des grands moelleux de JURANÇON. 260 à 450 gr de sucres par litre de jus. 15 à 25 hl par hectare. Grande aptitude au passerillage. 60% de l'encépagement riche, expressif et structuré.
Petit Corbu : cépage local utilisé, ici, dans l'assemblage des vins blanc sec où il amène sa rondeur, sa délicatesse aromatique et une touche de minéralité. Peut-être vinifié en moelleux. 10% de l'encépagement. [Jean-Marc Grussaute]

Pour contacter Jean-Marc Grussaute :

Ses coordonnées et son site web sur la page Domaine Camin Larredya.